• Passé simple. Une conjugaison quasi disparue

    Placé dans une conversation, on risque de se faire remarquer, mais c'est du français.


    Hier, nous achetâmes le DVD d’un spectacle de Marcel Marceau et tout de suite nous le mîmes.

    On nous offrit une augmentation et, bien sûr, nous la prîmes

    C’est bien parce que vous m’avez invité à goûter votre Beaujolais que je vins.

    Comment ? D’enfiler correctement ce pantalon, incapable vous fûtes ?

    Non ! Ce n’était pas chose évidente que cette conversation toute en langue morte. Et pourtant je la tins.

    Comment ? Vous avez mis à la casse votre vieille Volkswagen ? C’est bien dommage ! Tiens ! Vous souvient-il qu’un jour vous me la passâtes ?

    Bien que vous ayez laissé passer votre chance de cesser d’être une prostituée, un jour, vous le pûtes.

    Merlin n’était qu’un simple mortel jusqu’à ce qu’enchanteur il devint.

    Deux vieux acteurs hollywoodiens discutent :
    - Te rappelles-tu notre premier film ... ce western dans lequel nous jouions les indiens ?
    - Oui ! Et je sais que nous nous y plûmes.

    Vous saviez que ce manteau était tout pelé... alors pourquoi le mîtes-vous pour la réception d’hier soir ?

    C’est dans ce tonneau que notre vieux vin fut.

    Les moines brassèrent la bière et la burent.

    Comme tout bon musulman qui se respecte doit s’y rendre au moins une fois, c’est cet été, qu’au pèlerinage de la Mecque, il alla.

    Charlotte Corday cacha le poignard en son sein, sortit de chez sa logeuse et, soudain, à l’idée du crime qu’elle allait perpétrer, elle se marra.

    Que la crevette était un insecte, vous le crûtes assez.

    A l’idée qu’ils auraient pu y laisser leur vie, à grosses gouttes, ils suèrent.

    Pour les prochaines vacances, ils émirent l’idée d’aller en Arabie Saoudite.

    C’est à cause du trou que cet enfant fit en bas de leur porte, que ses parents le châtièrent.

    Elle était encore en train de lui bénir la poitrine à coup de surin lorsque les flics la serrèrent

    Heureusement que vous avez retrouvé des capitaux ! car mettre la clé sous la porte et déposer le bilan, vous faillîtes

    Est-ce dans le but de lui subtiliser quelques pommes de terre que, jouant de votre charme (ou : par de doucereuses cajoleries) vous l’appâtâtes ? Et que par votre beauté vous l’épatâtes…

    Comme ils ont fini par me casser du sucre sur le dos, combien j'aurais préféré qu'ils ne se mêlassent point de mes affaires !


  • Commentaires

    1
    Bullou 81 Profil de Bullou 81
    Mercredi 27 Mars 2013 à 14:17

    Coucou Gillou!  c'est génialement drôle !!! Où as-tu trouvé toutes ces phrases ? J'ai demandé à mon Google chéri de chercher, il n'a pas trouvé !!! Les aurais-tu inventées ??? J'adore . Une seule est peut-être un peu douteuse: "Que la crevette était un insecte, vous le crûtes assez." Mais en le disant vite, ça passe.


    Oublie ton passé qu'il soit simple ou composé, participe à ton présent et ton futur sera plus que parfait .


    Je ne pense pas que la passé simple soit en voie de disparition ! il s'emploie toujours, et sert à la construction de l'imparfait du subjonctif (qui, lui, malheureusement , est de moins en moins employé au détriment de la concordance des temps ..)


    Peut-être parce que le subjonctif imparfait n'est pas très euphonique ... c'est le moins que l'on puisse dire !


    Il y avait un bar ou un restaurant à Pardaillan (Dordogne), qui s'appelait je crois le Pardailly mais apparemment n'existe plus, dommage ! Sa particularité: l'emploi obligatoire du dubjonctif imparfait ! le patron, les serveurs, les clients, devaient caser le plus possible de verbes à l'imparfait du subjonctif dans leurs phrases, tout en respectant bien sûr la concordance des temps, et cela donnait lieu à des fous rires incroyables, je regrette vraiment de n'y être jamais allée !


    Bon, je dois partir, mais je reviendrai, bravo Gilles, c'est vraiment excellent ! bisous !!! martine


     

    2
    Minouche. Profil de Minouche.
    Mercredi 27 Mars 2013 à 18:27

    Coucou Boulette et Super Gillou !

    Super !!!   

    Eh oui ... tout fout le camp, le fiacre se raréfie, la perruque se démode, l'eunuque est introuvable, comme dirait sa Gracieuse Personne.

    Après un apéro bien arrosé, ça devait être sympa dans ce restaurant à Pardaillan, Boulette !!! 

    Merki pour cette bonne partie de rire, Super Gillou !!! On en redemande !

    Bisousss et une agréable soirée.

    3
    Mercredi 27 Mars 2013 à 18:30

    Coucou MartineJe ne suis pas étonné que cela te plaise.
    Je ne sais pas si c'est correct mais j'ai repris ces phrases sur un PPS.
    Donc soit rassuré ça ne peut pas  provenir de moi.
    Pour le crevette je pense aussi qu'ils ont voulu faire un jeu de mots.
    Bisousssss

    4
    cricri 59 Profil de cricri 59
    Mercredi 27 Mars 2013 à 18:30

    bonsoir gilles est martine, que c'est loin tout cela, mais qui parle encore comme cela maintenant? a part gilles lol!, déjà que je n'etait pas trop fort la dedans,est j'ai eut un peut raison, c'etait du temp de perdu hihi! bonne soirée

    5
    Bullou 81 Profil de Bullou 81
    Mercredi 27 Mars 2013 à 20:39

    Oh Cricri ! tu me désoles ! heureusement que le français se trouve encore dans les livres ! il n'a pas disparu ; moi j'emploie encore quand je parle le passé simple, et quand j'écris, l'imparfait du subjonctif !


    Oui Gillou, j'ai bien vu que dans chaque phrase il y a un jeu de mots, c'est ça qui est génial !


    Pourquoi "sois rassuré, ça ne peut pas provenir de moi "??? je suis une puriste de la langue française, et c'est typiquement le genre de sujet qui me plaît . Pour la crevette, c'est "vous le crûtes assez" qui vient comme un cheveu sur la soupe , je trouve . Mais "vous le crustes assez" n'existe pas ...


    Bisous à tous! même à mon Cricri qui a dû avoir pas mal de bosses sur la tête !!!


    Minouchette, pourquoi tu parles du fiacre, de l'eunuque et de la perruque ? ça n'a rien à voir ! la langue française existe toujours !                 martine

    6
    Jeudi 28 Mars 2013 à 22:03

    Hello les amoureux de la langue pendue, pardon française.
    Tu vois Martine moi aussi j'ai des problèmes avec mon ordinateur
    Désolé Minouche je n'ai pas répondu plus tôt alors que nous nous croisâmes.
    Ne vous inquiétez pas dès que je reçois un mail intéressant j'en fait profiter.
    Bonne soirée
    Bisousssss  (Cricri une poignet de main suffira pour toi)
    Gilles

    7
    Jeudi 28 Mars 2013 à 23:55

    Bonsoir tout le monde,

    Ah ce passé simple pas si simple pour tout le monde, hein cricri ! alors l'imparfait du subjonctif, j'te dis pas ! Il désirait que vous arrivassiez à scier, que vous fumassiez assez et que vous chantassiez après ! J'aimerais que tu fisses ce travail afin que je pusse t'en féliciter, et qu'enfin nous allassions tous ensemble boire un coup ! en insistant un peu après quelques verres au Pardaillan, ça sort tout seul

    Bravo pour cette trouvaille Gilles.

    Bonne nuit à tous et grosses bises à Martine et Minouche.

     

    8
    Bullou 81 Profil de Bullou 81
    Vendredi 29 Mars 2013 à 01:15

    hello ! tu es bien matinal Stratos !  eh oui, ce n'est pas forcément simple, c'est un coup à prendre, c'est tout . Une fois qu'on a pigé le truc, ça vient tout seul .


     


    Je ne suis pas d'accord avec ta 2ème phrase, Stratos, le temps principal est au conditionnel présent (j'aimerais), alors fais-le suivre d'un subjonctif présent : (fasses, puisse, allions): j'aimerais que tu fasses ce travail afin que je puisse t'en féliciter et qu'enfin nous allions ...


     


    Tu l'emploies avec un conditionnel passé (concordance des temps ...):j'aurais aimé que tu fisses ce travail afin que je pusse etc .


     


    Il aurait fallu que nous bussions proprement , ou encore : encore aurait-il fallu que je le susse avant que je le visse !


     


    Garçon ! J'aurais souhaité que vous me servissiez un rosé tiède, SVP!


     


    Tu n'as pas bu encore assez de verres, Stratos ! ça ne sort pas encore tout seul !allez, encore un ! mais avec modération bien sûr ! et pour mon Cricri, un tonneau plein !!!


     


    Bonne journée, je vais me coucher, et de gros bisous à tous ! martine


     


     

    9
    cwhccd Profil de cwhccd
    Vendredi 29 Mars 2013 à 11:24

    La conjugaison....????? Ma bête noire à l'école; et ça n'a pas changé.....llooolllll..... 

    10
    Bullou 81 Profil de Bullou 81
    Vendredi 29 Mars 2013 à 11:50

    Coucou cwhccd, je suis intriguée par ton pseudo ! Est-ce que pour toi cela signifie quelque chose ???


    En ce qui concerne les conjugaisons, rassure-toi tu n'es pas le seul ! je crois que cela dépend beaucoup de la façon dont elles sont enseignées à l'école : soit de façon ennuyeuse et rébarbative soit de façon vivante et amusante . Et en faire des punitions pendant les heures de colle n'arrangeait pas les choses pour les faire aimer : Copiez 20 fois la phrase "Ne pas perturber la classe en faisant le pitre" à tous les temps de l'indicatif , par exemple ... pas l'idéal pour les faire aimer et comprendre, ces pauvres conjugaisons si utiles !


    Le plus drôle, c'est que tu les emploies toute la journée en parlant sans t'en apercevoir et que tu les as donc assimilées !!! c'est comme Cricri ou tant d'autres, en parlant ça vient tout seul, mais le plus difficile, c'est pour écrire, on commence à douter, à hésiter ...


    C'est comme pour tout, on adore ou on déteste ...


    Bonne journée à toi et à tous ! Pour vous faire baver d'envie ! ici nous allons avoir 20° cet après-midi !!! Gros bisous . martine

    11
    Dimanche 31 Mars 2013 à 01:37

    Quand je vins sur votre blog, étonnée je fus rèellement d'y trouver ce genre de phrases

    Puis quand vous vîntes sur le mien, nous communiquâmes avec emphase sur la langue de Molière !

    Le vîtes vous ?

    Que nous en fûmes terriblement enchantés !

    Bonne fête de Pâques

     

     

    12
    Dimanche 31 Mars 2013 à 10:42

    Hello Martine, Pandora, Stratos et cwhccd
    Tu prends des risques Stratos, Martine est à l'affût.
    Une erreur peut être fanale et Pandora manie également  le verbe à merveille.
    Alors méfiance
    En tout cas moi je trouve que le français n'est pas assez simple
    Bon WE de Pâques
    Gilles

    13
    Bullou 81 Profil de Bullou 81
    Dimanche 31 Mars 2013 à 13:40
    Hello Gilles, Bonjour à vous tous et toutes !
    J'aurais voulu que vous vinssiez chercher les oeufs de Pâques avec moi(mais encore eût-il fallu que vous fussiez au courant), que vous courussiez dans tous les sens, et qu'enfin nous allassions tous ensemble nous promener au bord du lac ...
    J'attendais que le ciel se dégageât pour vous inviter et que le soleil apparût, mais hélas de gros nuages persistèrent à assombrir le ciel !!!
    OUI, Gillou, le français n'est pas assez simple !

    Bonnes fêtes de Pâques à tous ! et gros bisous !martine
    14
    phil4 Profil de phil4
    Samedi 6 Avril 2013 à 17:14

    Bonjour à tous, amis du passé simple et de l'imparfait du subjonctif,


     


    Moi aussi, je suis fan ! "mais un jour vous le pûtes" est réjouissant quand on s'adresse à une prostituée. Et ,Stratos, "que nous allassions boire un verre" donne tout de suite une dimension différente au fait d'aller au bistro. J'aime beaucoup, vraiment, et tâche d'en caser quand je peux...


    Franchement, mon cher Gilles, une fois de plus, vous m'épatâtes !


    Très bonne fin de journée à vous tous.


    Phil

    15
    Vanillette Profil de Vanillette
    Jeudi 11 Avril 2013 à 10:36

    Jolis jeux de mots ... J'ADOOOOOOORE !   Ce fût- al-'époque où le passé simple avait encore ses lettres de noblesses. Maintenant, nous parlons au présent, au futur, à l'imparfait, au passé. Tout est une histoire de temps. Bisous

    16
    Bullou 81 Profil de Bullou 81
    Jeudi 11 Avril 2013 à 18:03

    Hello ! que s'est-il passé jusqu'à maintenant ,

    17
    Bullou 81 Profil de Bullou 81
    Jeudi 11 Avril 2013 à 18:08

    j'avais fait un copié pour le coller quand le blog re-marcherait, et je ne l'ai plus .


    J'avais répondu à Vanillette au sujet du passé simple, et au moment de l'envoi : une fenêtre qui s'ouvre avec :"le chargement a été interrompu. Merci de réessayer ultérieurement " . J'ai réessayé au moins 10 fois, mais rien . Pas de notifications non plus, en plus le blog de Minouche qui est en maintenance, pas mon jour de chance ! Pour une fois que j'avais 10 mns devant moi ...

    18
    Bullou 81 Profil de Bullou 81
    Jeudi 11 Avril 2013 à 18:39

    Pour toi, Vanillette, tu sais je crois que le passé simple s'emploie encore fréquemment dans la conversation !


    Il se décida enfin à aller chez le coiffeur


    Les enfants invitèrent plusieurs copains à leur fête


    Ils firent le tour du parc à bicyclette


    Elles furent heureuses de se revoir


    Nous chantâmes à tue-tête pour faire venir la pluie


    Il dormait depuis longtemps quand elle le réveilla et lui dit : ...


    Il but son vin jusqu'à la dernière goutte


    J'eus pitié de ce pauvre homme quand il voulut se mettre debout et n'y parvint pas .


    Personnellement, je trouve qu'on l'emploie souvent ; tu écris: Maintenant, nous parlons au présent, au futur, à l'imparfait, au passé. Tout est une histoire de temps. Je suis sûre que tu l'utilises sans t'en apercevoir ! On ne l'emploie pas dans les mêmes conditions que l'imparfait de l'indicatif . On le remplace souvent par le passé composé , mais il n'a pas du tout perdu ses lettres de noblesse, je trouve, contrairement à l'imparfait du subjonctif ...


    le français est une langue vivante, qui évolue sans cesse ... dommage pour certaines choses . Avis tout personnel d'une amoureuse de notre langue !


    Bonne journée à vous tous, et de gros bisous   !  martine


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :