• Encore quelques phrases

    Achard (Marcel)
    A Martine Carol, qui lui disait « j’ai un pied à Paris et un autre à Nîmes », Marcel Achard répondit avec classe et une bonne connaissance de la géographie :
    « j’aimerais habiter à Lyon ».


    WOODY ALLEN,
    L’éternité c’est long, surtout à la fin !
    A un journaliste qui lui demandait ce qu’il aimerait qu’on dise de lui dans 100 ans : « Il se porte bien pour son âge ! »

    Aragon (Louis)
    Un beau jour, l’avenir s’appelle le passé. C’est alors qu’on se retourne et qu’on voit sa jeunesse.

    Arletty
    Sortant du commissariat, à la Libération, ayant à répondre d’une idylle avec un officier allemand, à un journaliste goguenard qui lui demandait comment elle se sentait, elle répondit avec beaucoup d’esprit : « Pas très résistante »….
    Et au président du tribunal, qui lui reprochait d’avoir fréquenté les allemands : « il ne fallait pas les laisser entrer ! ».

    Audiard (Michel)
    Un con qui marche ira toujours plus loin qu’un intellectuel assis.
    Je ne parle pas aux cons, ça les instruit.

    Aymé (Marcel)
    Au milieu d’un dîner, à un invité qui se vantait de s’être fait tout seul : « Ah, monsieur, vous déchargez Dieu d’’une bien grande responsabilité ! »

    Bernard (Tristan)
    A un critique d’art qui lui demandait quel tableau il emporterait si un incendie éclatait au Louvre il répondit avec un bel esprit d’à-propos : « le plus proche de la sortie ! »

    Boudard (Alphonse)
    Comment le banquier Rotschild vantait sa fille à marier : « Elle est belle comme Vénus, riche comme Crésus, et innocente comme Dreyfus ».

    Brejnev (Leonid)
    A Nixon, qui lui demandait comment fonctionnait l’économie soviétique : « C'est très simple, ils font semblant de travailler, et nous faisons semblant de les payer

    Churchill (Winston)
    Je fume 10 cigares et je bois un litre de whisky par jour. J’avais un frère jumeau qui ne fumait pas et qui ne buvait pas. Il est mort… A 2 ans.
    A de Gaulle, qui lui proposait un RV à 7 h le lendemain matin) « Pourquoi pas 6 h mon général ? On pourrait prendre notre douche ensemble ! »
    Je me sens prêt à affronter le Créateur… Mais lui, est il vraiment préparé pour cette terrible épreuve ?
    A une suffragette qui l’interrompit au milieu d’un discours en lui disant : « Si j’étais votre épouse, je mettrais du poison dans votre thé ! », Churchill répondit : « Et bien moi, Madame, si j’étais votre mari, je le boirais ! ».

    Clémenceau (Georges)
    Il se croyait César, il est mort Pompée. Le voilà retourné au néant, il doit s’y sentir chez lui (parlant de Félix Faure, dont la péripatéticienne dans les bras de laquelle il s’est éteint fut ensuite joliment nommée « la pompe funèbre »).
    >Il est si proche de moi que quand je pète, c’est lui qui pue (parlant de son Chef de Cabinet Georges Mandel).

    Cocteau (Jean)
    Les miroirs feraient bien de réfléchir avant de nous renvoyer notre image.
    Vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué… oblige à le tuer.
    Un Français, c’est un Italien de mauvaise humeur.

    Coluche
    Les hommes mentiraient moins si les femmes posaient moins de questions.
    Le communisme est la seule maladie grave qu’on n’ait pas d’abord expérimentée sur les animaux.
    On ne peut pas dire la vérité à la télé : il y a trop de gens qui la regardent !
    Si voter servait encore à quelque chose, il y a longtemps que ce serait interdit !

    Confucius
    On ne peut pas faire un bébé en un mois, même avec 9 femmes.

    Courteline (attention, ça rime avec misogyne)
    Les mariages d’argent font les noces d’or.
    Les femmes sont tellement menteuses qu’on ne peut même pas croire le contraire de ce qu’elles disent.
    Je ne crois pas à la pesanteur. Il est plus facile de lever une femme que de la laisser tomber.
    Passer pour un idiot aux yeux des imbéciles est une volupté de fin gourmet.

    Curnonsky
    >A sa voisine de table qui demandait au célèbre Chef comment il avait trouvé le dîner :
     Voyez vous, si le potage avait été aussi chaud que le vin, le vin aussi vieux que la poularde, et la poularde aussi grasse que la maîtresse de maison, le repas aurait été à peu près convenable !

    Dalaï Lama
    Si vous avez l’impression que vous êtes trop petit pour changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique… Vous verrez lequel des deux empêche l’autre de dormir.

    Dard (Frédéric)
    C’est au moment de payer mes impôts que je réalise que je n’ai pas les moyens de me payer le salaire que je gagne.
    Il n’y a pas de sot métier. Mais il vaut mieux tailler des diamants à Amsterdam que tailler des pipes à Saint Claude.
    Quand une génération de cons a disparu, il reste encore sa descendance.
    L’argent n’a pas d’odeur mais quand on n’en a pas ça se sent.
    Moi j’appartiens à qui en veulent suffisamment pas à ceux qui en exigent beaucoup.
    Pour certains le mariage est une corne d’abondance mais pour d’autres c’est une abondance de cornes. Chacun son lot.
    Pour vivre heureux vivons couchés..

    Françoise Dorin.
    On peut être con à vingt ans comme à quatre vingts. La seule différence: A vingt ans c’est peut-être provisoire, à quatre vingts c’est définitif.
    On a beau être conservé, ce n’est que de la conserve.
    Rien ne fait paraître plus vieux que de vouloir faire jeune.

    Duguay-Trouin
    >A son geôlier, à Plymouth, qui lui faisait remarquer que les Français se battaient pour le butin, alors que les Anglais se battaient pour la gloire : « que voulez vous, répondit le Malouin, chacun se bat pour conquérir ce qu’il n’a pas ! »

    Edison (Thomas)
    >L’intelligence artificielle n’est rien, comparée à la stupidité naturelle.

    Fontenelle
    Auquel on demandait « comment ça va », sur son lit de mort, répondit : « ça ne va pas; ça s’en va ! »

    Gainsbourg (Serge)
    La laideur est supérieure à la beauté parce qu’elle dure.
    J’ai retourné ma veste quand j’ai réalisé que la doublure était en vison.

    de Gaulle (Charles)
    Parlant de Lebrun : « Pour qu’il fût un chef d’Etat, il lui manquait 2 choses : qu’il fût un chef, et qu’il y eut un Etat ».
    Au général Giraud, qui racontait lors d’un dîner public à Alger pour la nième fois son évasion d’Allemagne, le général de Gaulle dit : « et si vous nous racontiez comment vous avez été capturé ? ».
    Quand on lui demandait ce qu’il pensait du général Juin, il répondait immanquablement : « Juin ? …de quelle année ? » (le général Juin avait d’abord opté pour Vichy avant de se rallier à de Gaulle).
    Parlant de Giscard) : Il se croit plus intelligent que la France… C'est un bel insecte dont on a coupé les antennes.
    En Conseil des ministres, à Jean Foyer (Garde des Sceaux), qui faisait un exposé sur la misère pénitentiaire (prisons surpeuplées, détenus mal nourris, loisirs insuffisants) : « heureusement, ils peuvent s’évader ! ».


    Godfrain Jacques
    Les socialistes aiment tellement les pauvres qu’ils en fabriquent. (cruel, mais pas mal vu !)

    Guitry (Sacha)
    >(misogynie à part, évidemment)
    Si les femmes savaient combien on les regrette, elles nous quitteraient plus tôt.
    Je suis prêt à considérer que les femmes nous sont supérieures, si çà peut les dissuader de se prétendre nos égales.
    Je suis moins riche que lui, mais je dépense plus.
    Si la femme était bonne, Dieu en aurait une.
    Le meilleur moyen de faire tourner la tête à une femme, c’est de lui dire qu’elle a un joli profil.
    Ce qui m’ennuie le plus dans le fait d’être cocu, c’est que tout le monde sache maintenant de quoi je me contentais.
    Si les avocats portent des robes, c’est pour mentir aussi bien que les femmes.

     




    Elle baillait devant moi, je lui ai dit bye bye.

    L’un des mensonges les plus fructueux  et le plus intéressant qui soit, et l’un des plus faciles en outre, est celui qui consiste à faire croire à quelqu’un qui vous ment qu’on le croit.

    Sentant venir la mort le photographe a dit entre ses dents, attention ne bougeons plus.

    Quand on me dit d’une femme qu’elle est cultivée, je m’imagine qu’il lui pousse de la scarole entre les jambes, et du persil dans les oreilles

    N’est pas cocu qui veut, et nous ne devons épouser que de très jolies femmes si nous voulons qu’un jour on nous en délivre.

    Une femme sur ses genoux avec laquelle on n’est plus d’accord, c’est lourd.

    On les a dans ses bras, puis un jour sur les bras, et bientôt sur le dos.

    Hindenburg
    à son fils, évoquant sa propre mort : « Tu me préviendras quand l’ange Azraël sera dans la maison ». Quelques temps après, son fils lui dit : « il n’est pas encore dans la maison, mais il est déjà dans le jardin ».

    Joly (Eva)
    DSK ? Je le connais bien : je l’ai mis en examen !

    Jouvet (Louis)
    A un bègue qui lui demandait ce qu’est la prostate : « et bien mon jeune ami, la prostate, c’est quand on pisse comme tu parles ».

    Koestler (Arthur)
    Ce n’est pas parce qu’une putain change de trottoir qu’elle change de métier.

    Mauriac (François)
    Ce n’est pas parce qu’on a un pied dans la tombe qu’il faut se laisser marcher sur l’autre.

    Pagnol Marcel
    L’’honneur, c’est comme les allumettes. Ca ne sert qu’une fois.

    Pasqua (Charles)
    S’il réussit, c’’est bon pour lui. S’il échoue, c’est mauvais pour toi. C’est la roulette belge : 5 balles dans le barillet (parlant à Chirac de Balladur à Matignon).

    Prévert (Jacques)
    J’ai reconnu mon bonheur au bruit qu’il a fait en partant.

    Proust (Gaspard)
    Tout le monde est de droite ! La preuve, quand le mur de Berlin est tombé, personne ne s’est enfui à l’Est !

    Renan (Ernest)
    Quand on a le droit de se tromper, on est sûr de réussir.

    Renard (Jules)
    Regardez un paysan quand il mange : on dirait qu’il pense.
    Si l’argent ne fait pas le bonheur, rendez-le !

    Santini (André)
    >S’il continue à baisser comme çà dans les sondages, il va finir par trouver du pétrole (parlant d’’Alain Juppé, Premier ministre).


    Schwarzkopf (Norman)
    Ce général fut le commandant en chef de l’opération « Tempête du Désert » pour la libération du Koweit en 1991. Après le 11 septembre 2001, à une journaliste qui lui demandait si on devait accorder le pardon aux terroristes, il répondit :
    « Le pardon est l’affaire de Dieu. Mon job est d’organiser la rencontre »

    Shaw (Georges Bernard)
    Certains comparent le mariage à une loterie. C’est une erreur : à la loterie, il y a des gagnants.

    Thatcher (Margaret)
    Le socialisme échoue quand il a fini de dépenser l’argent des autres.

    Voltaire
    Les femmes sont comme les girouettes. Elles se fixent quand elles rouillent.
    L’astrologie est née quand le premier charlatan a rencontré le premier imbécile
    On n’hérite pas la terre de ses parents, on l’emprunte à ses enfants.
    Nul ne voudrait mourir ; nul ne voudrait renaître.
    >Les faiblesses des hommes font la force des femmes.

    Wilde (Oscar)
    Je peux résister à tout, sauf à la tentation.
    Les femmes n’ont rien à dire, mais elles le disent d’une façon charmante.
    Celui qui cherche une femme belle, bonne et intelligente, ne cherche pas une femme, mais trois.
    Les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais.

    Yanne (Jean)
    A quoi ça sert de réussir sa vie ? Il vaut mieux rater sa mort !
    L’amour est un sport, surtout si l’’un des deux ne veut pas.
    Le plus beau compliment que je puisse faire à une femme est de lui dire : « je suis aussi bien avec toi que si j’étais tout seul »

    Anonymes
    Les religieuses se reproduisent en couvant (ou en couvent ?)
    L’avantage d’être intelligent c’est qu’on peut toujours faire l’imbécile, alors que l’inverse est rigoureusement impossible.
    On ne paye pas une putain seulement pour coucher, mais aussi pour partir après…
    Ce n’est pas parce que les chiens courent après les voitures qu’ils ont envie de les conduire !
    Quand on est pessimiste, on n’est jamais déçu !
    >On a fait mai 68 pour éviter de devenir ce qu’on est devenus.
    >Il faut 3 ans pour apprendre à parler, et toute une vie pour apprendre à se taire.
    >Etre dans le vent, c’est s’exposer à un destin de feuille morte.
    >La gauche est plurielle, mais la droite est divisée. L’extrême gauche est gauche avant d’être extrême, l’extrême droite est extrême avant d’être droite. Subtilités sémantiques !
    >Si tu ne parviens pas à être quelqu’un en étant toi même, alors tu ne seras jamais personne !
    >Une bonne idée que l’on veut imposer est une mauvaise idée.
    >Si les esturgeons connaissaient le prix du caviar, ils seraient plus difficiles à capturer !



  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Mars 2015 à 21:47

    Hé bien pour quelqu'un qui n'aime pas les longs discours..on est servis yes , bon je reviendrais lire la suite demain..sans rancune , aucune..bises a vos deux

    2
    Martine 81
    Vendredi 20 Mars 2015 à 18:05

    Coucou Gillou et Randonnette,

    Enfin on peut écrire !!! Je suis venue sur le blog le jour où tu as posté ces super phrases, mais impossible de répondre, il n'y avait pas de fenêtre ouverte qui m'attendait ... cry   Elle est pistonnée, la Rando  bad  !!!  Ou alors elle a cassé  la vitre, entrée par effraction  no  M'étonne pas d'elle  mad   !!!

    Grâce à toi, j'ai appris qu'il n'y avait pas que Marcel Proust ("à la recherche du temps perdu", "Un amour de Swann" etc.)  mais aussi un Gaspard, que je ne connaissais pas. 

    cool  Les citations que tu as choisies sont excellentes, soit très drôles, soit tellement vraies ... Je me suis régalée, et je vais les ajouter à toutes celles que j'ai déjà conservées . Celles des Anonymes sont aussi très bonnes  !!!

    Merci Gillou de nous instruire de façon aussi agréable !  Comme tout ce que tu postes, d'ailleurs .   Gros bisous à Annie et toi .  Martine

    P.S.: mon pseudo a changé pour les messages, mais je suis toujours connectée sous Bullou 81 ... pas de problèmes avec ça pour le moment.

    J'ai suffisamment à faire avec les autres ...

     

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mercredi 30 Août à 09:46

    Bonjour Gilwro une belle liste de citations,elles sont intéressantes ou amusantes selon..

    par contre je ne suivrais pas le conseil de Aragon ,il faut pas se "retourner"!cool

    bonne journée Maelys.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :