• Tout y est.
    Beauté, grâce, puissance
    Cette excellente vidéo nous fait découvrir le frison, cheval originaire du nord des Pays Bas.
    Il n'y a rien à dire.
    Il n'y a qu'à regarder

     

    SIte: Association au royaume du frison


    46 commentaires
  • Un coup de coeur sur cette  tour qui a tant été critiqué et que  Gustave Eiffel a su défendre contre vents et marées et aujourd'hui elle est un des monuments le plus visité au monde.
    J'ai voulu relater les points forts de la tour Eiffel depuis le premier croquis en 1886 jusque l'abandon de sa démolition. Période semée d'embûches en raison des nombreux détracteurs qui ne voulaient pas de cette monstrueuse tour.
    Son contrat d'exploitation était de 20ans, ensuite elle devait être démontée.
    Il a fallu attente la fin de la 1ère guerre mondiale pour que tout projet de démolition soit abandonné.


     

    Gustave Eiffel, cet Ingénieur spécialisé dans la construction métallique, est connu surtout par la tour de 300 mètres qui porte son nom.
    A l'âge de 32 ans, Gustave Eiffel  se met à son compte et installe ses ateliers à Levallois Perret. 
    Au bout de quelques années, le bureau d'étude de la Cie Eiffel comprenant une cinquantaine d'employés, dessinateurs, ingénieurs et concepteurs.
    Gustave Eiffel La Cie Eiffel a réalisé de nombreuses constructions métalliques de par le monde.
    Son domaine de prédilection était la construction de ponts ,  ellel s'est illustrée également dans les charpentes et installations industrielles.
    Elle avait conçu aussi la fabrication de ponts démontables, l’ouvrage était expédié au client en pièces détachées avec une notice de montage.
    Ses réalisations se comptent par centaines dans le monde  entier.


     

    Quelques unes de ses réalisations

    le viaduc de Porto en 1876
    Le viaduc de Garabit en 1884
    La gare de Pet en Hongrie
    La coupole de l'observatoire de Nice
    La structure de la Statue de la Liberté

    L'exposition universelle de Paris
    Gustave Eiffel

    A l'occasion du centenaire de la révolution française Paris accueille du 5 mai au 31 octobre 1889 l'exposition Universelle.
    Un concours est lancé auprès aux ingénieurs et architectes afin de proposer un projet pour cette manifestation

    Gustave Eiffel  Mai 1884:   Maurice Kœchlin et Emile Nouguier,  2 ingénieurs du cabinet d'étude  de Eiffel, suggère la construction  d’une tour de 300 m de haut et réalisent les plans.
     L'architecte  Stephen Sauvestre participe au projet en apportant une forme plus arrondie à la tour.
    Décembre 1884:   Le plan final est achevé.
    Gustave Eiffel

    Gustave Eiffel réussi grâce à ses relations politiques et journalistiques, fait beaucoup parler de lui mais  son projet ne fait pas l'unanimité.
    Son projet semble retenu mais l'architecte Jules Bourdais  grâce à des appuis  politiques remet en question le choix sur la tour, en proposant un phare en granit de 300 mètres de haut qui illuminerait Paris.

    Après de longues tractations dans les couloirs des cabinets ministériels,   son ami  Édouard Lockroy, ministre du commerce et de l'industrie prend la décision le 1er mai 1886. La tour sera métallique.

    Ces principaux concurrents  n'ayant pas le temps nécessaire pour  proposer un projet, Gustave Eiffel est choisi juste devant Jules Bourdais qui avait tronqué le granit pour le fer.

     

    Été 1886: Ça commence très mal.

    Plusieurs emplacement ont été envisagé, le  terrain d'entrainement du camp militaire du champ de Mars est retenu.

    Les premiers sondages commencent mal. Deux des emplacements  des solides fondations se situent sur un sol instable, boueux donc gorgé d'eau.
    Les travaux sont stoppés et la presse s'empare de l'affaire, bonne aubaine pour ses détracteurs.

    Gustave EiffelGustave Eiffel, propose un procédé utilisant un caisson étanche dans lequel les ouvriers travailleront , mais ce contre temps à un coût:  250 000 Fr 

    Le président du conseil hostile au projet aurait saisi l'occasion pour stopper le projet si Gustave Eiffel n'avait pas proposé de prendre en charge les frais supplémentaires.
    En janvier 1887 les travaux de terrassement commencent.

    Février 1887: Coup de théâtre

    Le projet à fait couler beaucoup d'encre,  " tour laide et dénature le paysage, inutile, trop chère....".
    Une lettre ouverte signées par 300 artistes: écrivains, peintres, compositeurs, architectes, etc..., s’associent pour s'opposer à ce projet. " L'inutile et monstrueuse tour Eiffel, squelette disgracieux, suppositoire criblé de trous, lampadaire  tragique.... "
    On trouve parmi les signataires:  Guy de Maupassant, Charles Gounod, Victorien Sardou,  François Coppée,  Sully Prudhomme, Leconte de Lisle,  Alexandre Dumas fils, Paul Verlaine....
    Cette lettre de protestation des élites du pays, a profondément choquée Gustave Eiffel d'autant qu'il a une profonde estime pour certains signataires.

    Lettre des artistes et réponses de Gustave Eiffel

     

     Mars 1887. Un visiteur particulier

    Alors que les ouvriers avec pelles et pioches creusent les fondations des 4 piliers,  un visiteur inattendu accompagné d'une délégation fait son apparition sur le chantier. Il s'agit du ministre Édouard Lockroy qui ira rendre visite aux ouvriers enfermaient dans un caisson étanche. Cet acte courageux  eu droit aux premières pages des journaux  ce qui stoppa  toutes les critiques émises sur la sécurité des ouvriers.
    Le 25 mai 1887, 1 an après les premiers sondages et  4 mois après les premiers coups de pioche, la première étape est terminée.
    Les 39 000 tonnes de terre et de pierres ont été enlevés, les 4 socles sont près a recevoir la charpente de la tour.

    L'assemblage va pouvoir commencer

    Les terrassiers pouvaient laissés place aux riveteurs.
    200 riveurs venant de toute la France vont être embauchés. Un salaire inhabituel est proposé sous conditions: respect des règles particulières du chantier et du délai de construction:
    24 mois sans relâche, 6 jours par semaine, du lever du jour au coucher du soleil quelque soit la saison.

    Les poutres de fer proviennent des forges de Pompey en Meurthe et Moselle.
    Elles arrivent aux ateliers de Levallois Perret pour y être façonnées,usinées, perçées et débitées avant d'être livrées par péniche sur le chantier.
    Ce sont 18 000 poutres toutes différentes et 2.5 millions de rivets qui y seront fabriquées
    C'est 1700 dessins et 3700 croquis d'éxécution qui accompagnent l'assemblage de ce gigantesque mécano.
    Chaque pièces parfaitement millimétrées sont assemblées entre elles avec les rivets.
    Des équipes de 4 ouvriers se chargent de l'assemblage. Un apprenti fait chauffer les rivets, le tonneur introduit le rivet à l'aide d'une longue pince et le bloque avec une contre bouterolle, tandis que de l'autre côté l'un des 2 frappeurs à l'aide d'une masse de 5kg enfoncent et façonnent la tête.

    Le 20 octobre 1987 la jonction des  piliers reliant 4 énormes poutre de 70 tonnes chacune est accomplie. C'est cette ensemble qui contribue à la solidité de l'édifice.

    Mouvement de grève

    Décembre 1887. Des conditions de travail particulièrement difficiles et dangereuses en raison  des grands froids déclenchent des mouvements de protestations. Une grève éclate.
    Eiffel cède aux revendications des ouvriers en accordant une augmentation.

    Le 29 avril 1888. L'escalier permet d'accéder au 1er étage. Une inauguration privé est organisée.
    Dès lors le tout Paris rêve de visiter cette 1ère plateforme où  de se faire photographier près du grand Eiffel. Des visiteurs étrangers affluent vers la capitale.

    Le 13 juillet 1888, c'est l'inauguration de la 2ème plateforme.

    Décembre 1888 .Un froid Sibérien s'abat sur Paris. La neige et le vent sont de la partie rendant  le travail de plus en plus difficile surtout que l'on s'approche du 3ème étage.
    Une nouvelle grève est déclenchée, mais Eiffel ne cesse pas aux revendications. Le travail reprend.

    Les délais seront respectés

    A un mois du 31 mars 1889, date à laquelle la tour atteindre la hauteur de 300 mètres, les ouvriers travaillent même le dimanche à raison de 1m par jour.
    Plus bas les peintres, menuisiers et plombiers installent les conduites de gaz, d'électricité.
    Aucun accident mortel n'ai survenu durant les 26 mois qu'à duré la construction.
    Les plus jeunes savent que dans 20 ans ils seront prioritaires pour démonter la tour.

    Une inauguration officieuse est organisée. Seuls les ascenseurs ne sont pas opérationnels.
    Pour atteindre la plus haute plateforme à 276m il faut gravir 1700 marches.

     

    L'exposition Universelle

    La capitale devient le centre du monde dès l'ouverture de l'exposition universelle. Cette manifestation dans le pays des droits de l'homme est salué par le monde entier. La tour est le clou de l'exposition. Les visiteurs n'en finissent pas de gravir les marches pour admirer Paris.

    La tour Eiffel fût jusqu'en 1949, la plus haute tour du monde.

     

    Démontra, démontra pas ?

    La limite de la concession accordé à Gustave Eiffel était de 20ans. Soit 1909.
    Au début des années 1900, en haut lieu les discutions commençaient  sur l'aménagement du champ de Mars après la démolition de la tour.
    Déjà  abattu  par le scandale du canal de Panama, Gustave Eiffel continue à défendre sa tour avec l'argument qu'elle peut devenir un lieu unique d'expériences.
    Avec l'aide de la presse, il réussit à convaincre que la tour de par sa hauteur permettra de développer les technologies nouvelles telles que, le télégraphe optique et sans fil, la TSF et plus tard la retransmission d'images.

    Le 6 novembre 1903, le comité technique de la préfecture stoppe le projet de démolition par 3 voies à deux.

    Fin 1903, Gustave Eiffel prend en charge les frais d'installations pour la télégraphie sans fil et cède les lieux à l'armée.
    Grâce à la hauteur de la tour, les nouvelles technologies de transmission progressent très rapidement.

    Au début de la 1 ère guerre mondiale, le poste militaire basée en haut de la tour intercepte un  message codé de l'ennemi contribuant à la victoire de la  1ère bataille de la Marne dirigée par le général Galliéni.

     

      

    Vidéo très intéressante
    Sur la construction
    de la tour
    et son fonctionnement

    "C'est pas sorcier"


        

     

     


    L'expo universelle de 1900 par ina          

      

     Exposition Universelle
    en images

    C'était grandiose

     

                                       

     

    Pin It

    7 commentaires
  •  

    Les artistes ne pratiquent pas toujours leur passion dans un atelier.
    Pour Nuno Mafra  c'est  en forêt, avec sa tronçonneuse après son travail  qu'il peut exprimer son talent.

     

     


    18 commentaires
  • Rajout le 12-02-2013 - A voir à la fin de ce reportage

     


     

    Il y a toujours eu des adeptes des réseaux de trains miniatures avec des réalisations qui sont un enchantement pour les yeux.
    En 2000, après une visite dans un magasin de modélisme, les jumeaux Frédérick et Gerrit Braun ont l'idée de créer le plus grand chemin de fer du monde.
    Aujourd'hui The Wunderland à Hambourg en Allemagne accueille des millions de visiteurs pour découvrir un monde miniaturisé époustoufflant.
    Depuis l'ouverture en 2001, Wunderland, n'a cessé d'évoluer et devrait continuer de s'agrandir jusque 2020.
    Le Miniatur Wunderland est en croissance constante. Jusqu'à présent, 8 sections ont été réalisées: l'Autriche, Knuffingen, centre de l'Allemagne, Hambourg, l'Amérique, la Scandinavie, la Suisse et Knuffingen aéroport.
    Sections a venir: Italie, France, Grande Bretagne et certaines régions d'Afrique.

    Quelques chiffres 2012:
    580 000Heures de travail
    Coût: 12 millions€ 
    Employés: 262
    Surface totale: 6400m2. Prévision 10 000m2 pour 2020.
    Surface décor miniaturisé: 1300m2. Prévision 2300m2 pour 2020
    Longueur des pistes: 13km
    Trains: Environ 930
    Wagons: 14 450
    Train le plus long: 14.5mètres
    Lumières: Environ 335 000
    Maisons et ponts: 3660
    Voitures: 8850
    Figurines: 215 000
    Arbres: 228 000
    Ordinateurs: 46
     Nombre de visiteurs jusque 2007: 4 millions                                                                                                                                                                  

    Cette vidéo est un emerveillement pour les yeux.

    Site officiel de Wunderland . ou en tapant " miniatur-wunderland " sur google pour obtenir la traduction.


     

    Rajouté le 12-02-2013

    L'aéroport

    Coût: 5 millions de dollars
    6 ans de travail
    40 avions
    Environ 100 véhicules

     


     

    Cette vidéo amateur certes assez longue nous montre vers la fin les atterrissages er décollages d'un réalisme hors du commun.

     

     


    6 commentaires
  • Surfer d'un site à l'autre étant une discipline que je pratique régulièrement, un titre attira mon attention "L'homme qui plantait des arbres". Quel beau titre quant on aime la nature, le jardinage.
    J'ai commencé à regardé ce film  avec ces images animées peu communes.
    Dès les premières paroles du narrateur j'ai été emporté par ce récit, et surtout cette voix, une voix unique, une voix qui prend aux tripes. Philippe Noiret

    Jean Giono était en avance sur son temps, ce magnifique texte prend toute sa valeur aujourd'hui  ou la nature est si malmenée.
    Il a écrit ce texte en 1953 à la demande du magazine américain " Readers'Digest" et ne fût connu en France qu'en 1973.

    Ce texte semble très connu de nos jours, mais pour ceux qui comme moi le découvre, il ressemble à un conte de noël. Ca ne peut pas mieux tomber en cette période de fêtes. A regarder et surtout écouter sans modération.


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique